Partager/Share/Sangiza

06/04/2018, Jean-Claude Mulindahabi

Il y a 24 ans jour pour jour.
 
L’attentat du 06 avril 1994, qui a coûté la vie aux deux Chefs d’Etats rwandais et burundais. En connaissant la suite, et à l’égard de ce qu’en dit l’ONU, est-ce le détail de l’Histoire? La réponse c’est NON. Et à ce sujet, les explications du Général Kayumba Nyamwasa sont sans équivoques:
 
L’ancien Chef d’Etat major (1994-2002), et ancien Directeur des renseignements militaires (jusqu’en 1994) au sein de l’armée patriotique rwandaise, branche armée du FPR, le Général Kayumba Nyamwasa livre un témoignage poignant, et démontre le degré de gravité de cet attentat, suite aux questions que lui pose la journaliste britannique, Jane Corbin.
 
– Jane Corbin: « Êtes-vous sûr que ce sont les soldats du FPR qui ont tiré sur le falcon de l’ancien Président »?
– Le Gén. Kayumba: « oui, je suis sûr à 100% ».
– Jane Corbin: « Celui qui a organisé cet attentat, savait-il les dégats nationaux qu’il pouvait déclencher »?
– Le Gén. Kayumba: « Oui, il en était conscient, sans aucun doute. En effet, poursuit-il, on ne peut pas ignorer qu’en allumant une allumette sur les herbes sèches, il y a toujours du feu ».
 
Selon, les Nations unies, l’attentat du 06/04/1994, est non seulement un acte de terrorisme, mais aussi et surtout un élément déclencheur du génocide perpetré contre les Tutsi.
Oui, rien ne pourrait justifier ce génocide. Absolument RIEN. Mais le responsable de cet attentat, a aussi de lourdes responsabilité dans le drame rwandais. Demain, on commémore le 24ème anniversaire de cette tragédie. Une pensée à toutes ces victimes, et leurs familles respectives.
Dans la vidéo ci-dessous, le Général Kayumba Nyamwasa explique à la journaliste Jane Corbin, ce qu’il sait au sujet de l’attentat.
https://vimeo.com/112879025