Partager/Share/Sangiza

BBC, le 18/09/2017

Le Général P.Kagame a été proclamé par le NEC gagnant du scrutin avec près de 99% en août dernier

La Grande-Bretagne a dénoncé vendredi le « harcèlement et l’arrestation » de personnalités de l’opposition rwandaise depuis l’élection présidentielle du 4 août.

« Il est inquiétant de voir que des figures de l’opposition sont ciblées. Je suis préoccupé par les arrestations et les difficultés judiciaires des dernières semaines « , a déclaré dans un communiqué l’ambassadeur britannique à Kigali, William Gelling.

Dans son communiqué, M. Gelling a également réitéré les inquiétudes des chancelleries occidentales sur la conduite de l’élection présidentielle.

Il a regretté le « manque de clarté dans le processus d’enregistrement » des candidatures, qui a empêché certaines personnes de se présenter, ainsi que certaines « irrégularités dans le comptage et la compilation des résultats ».

Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41280577