Partager/Share/Sangiza

28/09/2017, La Rédaction

Pour la deuxième fois, des témoins différents au sujet de violations des droits de l’homme au Rwanda, ont été entendus au Congrès américain. La première fois c’était le 20 mai 2015. Cette fois-ci, l’évènement a eu lieu le 27 septembre 2017 à Washington. Le Dr David Himbara et le Major Robert Higiro étaient parmi d’autres intervenants qui ont exposé au sujet de la situation qui prévaut actuellement au Rwanda.

Le président de la Commission des affaires étrangères au Congrès américain, Christoher Smith a déclaré: «Le Rwanda a été un contributeur important au maintien de la paix en Afrique et est le sixième plus grand contributeur de la troupe et de la police aux missions des Nations Unies. Cependant, des questions ont augmenté au sujet du statut des droits de l’homme et de la règle de droit au Rwanda et de ses efforts pour faire taire les critiques qui vivent à l’étranger. Cette audition examinera l’avenir de la démocratie et de la primauté du droit au Rwanda à la lumière des critiques persistantes du comportement de son gouvernement à la maison et sur la scène internationale « .

D’autres intervenants:

Honorable Donald Yamamoto
Secrétaire adjoint par intérim
Bureau des affaires africaines
Département d’État américain

[Déclaration complète]

Dr David Himbara
Coodinateur au Canada de
Democracy in Rwanda Now
[Déclaration complète]
[La vérité sous forme de témoignage] 

Major Robert Higiro, militaire à retraite de « Rwanda Defense Force » 
Coordinateur aux USA de
Democracy in Rwanda Now
[Déclaration complète]
[La vérité sous forme de témoignage]

Mr. Mike Jobbins
Directeur
Programmes africains
Recherche de terrain commun
[full text of statement]
[truth in testimony form]

Mr. Adotei Akwei
Directeur général
Relations gouvernementales
Amnesty International United States
[full text of statement]
[truth in testimony form]